Fabriquer du miel à Paris : les secrets du miel POP

22 novembre 2021

Cette année encore, la récolte de miel du jardin parisien de POP est exceptionnelle, malgré une saison apicole 2020-2021 reconnue comme une calamité agricole par les apiculteurs. Quels sont les secrets du miel POP et de son jardin pourtant situé au cœur du quartier d’affaires de Paris ?

 

79 kg de miel récolté cette année, notre meilleure saison depuis 2013

 

Il paraît que c’est la pire année de l’apiculture Française depuis 10 ans.

Et pourtant, chez POP, jamais récolte n’a été aussi florissante, à croire que nos abeilles s’y plaisent autant que nos clients smiley

L’année 2021 est notre meilleure année de récolte depuis l’installation de nos 2 ruches en 2013, malgré les conditions très peu favorables avec un printemps tardif.

 

Comment expliquer une récolte apicole 2021 aussi exceptionnelle ?

 

Difficile de l’affirmer car la nature a bien ses mystères…Mais entre la combinaison de la floraison intéressante du jardin paysagé de POP, des abeilles qui peuvent s’épanouir sereinement dans un environnement calme et bucolique, quelques jours de bonne météo et le travail de notre apiculteur, c’est 79 kilos de miel POP qui ont été mis en pot !

Chacun de nos clients pourra en profiter puisqu’il se verra remettre à l’occasion des fêtes de fin d’année un pot de notre miel.

 

Miel POP : parfum 2021

 

En ce qui en concerne le parfum et les qualités gustatives de notre miel, on peut s’attendre à quelque chose d’assez similaire à l’année 2020, à savoir :

  • Texture liquide.
  • Saveurs : Fleurie, mentholée et exotique, intensité forte, persistance soutenue.
  • Pollens : châtaignier, tilleul, vigne vierge, ailante, févier d’amérique, troëne, rosacées, érable, sophora, marronnier, houx.
  • Aucune pollution détectée dans les analyses smiley

2021, une mauvaise année apicole partout ailleurs

 

Ainsi, une année de plus, la production de miel s’est révélée phénoménale chez POP ! Cela est assez étonnant lorsque l’on sait que la saison 2021 se sera avérée catastrophique pour les apiculteurs. En effet, on observe une baisse de près de 40% de la production du miel depuis l’année dernière. Différents phénomènes sont à blâmer pour cette récolte calamiteuse, et en particulier une saison froide et peu ensoleillée. En effet, les conditions météorologiques ont non seulement confiné les abeilles à leurs ruches, mais aussi nui aux plantes mellifères. De quoi affamer les colonies ! Dans ces conditions, une seule solution s’impose si l’on souhaite continuer à consommer du miel bleu, blanc, rouge : planter toujours plus de fleurs, comme dans le jardin paysager de POP smiley

©2024 Paris Office Project - Tous droits réservés - Mentions légales
lockusercartmagnifiercrossmenuarrow-up