18/04/2019

Depuis plusieurs années, Paris Office Project s’engage sur le terrain du sport ! C’est en particulier avec Perrine Laffont, une skieuse au futur prometteur, que l’entreprise a décidé de s’associer. Voyant sa détermination lors de ses premières compétitions, POP a tout de suite cru en son potentiel.

 

Le partenariat entre POP et Perrine Laffont
POP, sponsor principal de Perrine Laffont

Portrait d’une skieuse française au futur prometteur

Perrine Laffont n’avait que 8 ans lorsqu'elle décide de se lancer dans le ski de bosses. C’est en 2014, lors de ses premières compétitions, que Paris Office Project décide de débuter son partenariat avec la jeune skieuse. Perrine n’était qu’au début de sa carrière mais voyant sa personnalité dynamique et ambitieuse, POP et surtout Pierre Macchi n’ont pas hésité une seule seconde à lui faire confiance.

Aujourd’hui, du haut de ses 20 ans, elle est un pilier de l’équipe de France de ski. Grâce à son énergie et sa passion, elle a très vite su gravir les échelons et se faire une place importante dans cette discipline au niveau mondial. Parallèlement à sa passion, elle ne renonce pas à ses études et est actuellement en DUT Techniques de Commercialisation.

Une sportive enchaînant les compétitions

Malgré son jeune âge, elle est déjà sacrée championne olympique aux J.O. de Pyeongchang en 2018. Elle est aussi double championne du monde en 2017 et 2019 et deux fois vainqueur du classement général de la coupe du monde en 2018 et 2019.

Sa victoire aux Jeux olympiques de Pyeongchang l’a particulièrement marquée, comme elle nous l’explique : “Les J.O., c’est le Graal pour un sportif. C’est la compétition que l’on attend avec impatience tous les 4 ans. C’était mon rêve de les remporter !” Malgré cette soif de compétition et ses nombreuses victoires, la championne ne se focalise pas sur son palmarès personnel : “Ce n’est pas forcément un objectif d’avoir le plus beau palmarès français, je fais surtout ça pour moi et pour faire parler de ma discipline, pour la faire connaître et pour donner envie aux gens de s’essayer au ski de bosses”.

La saison prochaine s’annonce plutôt calme pour Perrine. Il lui faudra attendre 2 ans pour les prochains championnats du monde et 3 ans pour les J.O. de Beijing.

 

Le ski de bosses : passion et entraînement vont de paire

Pour exceller dans ce sport, la motivation est le meilleur atout. Perrine nous confie les clés de sa réussite : “D’abord, il faut être passionné. On fait du ski parce qu’on aime ça au départ. Il faut toujours garder cet esprit-là, même plus tard, en compétition. Il ne faut pas avoir peur des charges de travail dans le sport de haut niveau, surtout si on a l’objectif d'être champion. Il faut beaucoup s'entraîner et beaucoup travailler.” Et avant chaque compétition, le plus important est de savoir rester dans une bulle positive et de se concentrer sur l’épreuve à venir : “Avant chaque compétition je suis vraiment concentrée sur ce que je dois faire sur la piste et sur les petits points à améliorer, je suis focalisée sur ça. J’essaye d’éviter d’avoir des pensées négatives, je veux rester dans ma bulle positive”.

Perrine a pour habitude de s’entraîner au centre national d’Albertville pour la musculation et au Glacier de Tignes, dans les Alpes, pour les entraînements de ski. En fonction des objectifs et de la saison, le nombre d’heures d’entraînement peut ainsi aller jusqu’à 5 heures par jour : “Pour un stage d’entraînement, ça va être à peu près 3h de ski le matin et 2h de sport l’après-midi.”

En plus des prochaines compétitions à venir, son rêve est de skier un jour en Himalaya. Vous l’avez compris, le ski prend une très grande place dans sa vie. “C’est une organisation à avoir pour concilier ça avec ses proches et pouvoir quand même passer du temps avec sa famille et ses amis.” explique-t-elle. “J’essaye de faire du ski avec mes amis mais c’est parfois compliqué, lorsque la saison se termine, je retourne à l’école, donc je manque souvent de temps mais c’est important de trouver des moments pour profiter de faire du ski pour le plaisir et pas seulement pour les compétitions”.

Notre centre d’affaires POP et Perrine Laffont

Repérée par POP dès ses débuts

Avant 2014, POP était le sponsor de Guilbaut Colas, skieur en équipe de France et champion du monde en 2011. En 2014, lorsqu’il décide d’arrêter sa carrière, Perrine cherchait des sponsors : “Guilbaut m’a gentiment présenté à Pierre Macchi de POP en lui demandant s’il souhaitait continuer l’aventure du ski en me sponsorisant. Pierre a été partant tout de suite et, c’est donc mon sponsor principal depuis 2014.”

 

Plus qu’un partenariat, une vraie relation de confiance

Le partenariat entre POP et Perrine Laffont est une véritable relation de confiance. C’est grâce à un partage de passions et de valeurs communes, comme l’esprit de compétition et de réussite, que cette collaboration est solide et durable. “POP m’aide à financer ma saison sportive et nous travaillons également la communication. On essaye de faire des actions ensemble. Je leur donne des nouvelles régulièrement”.

C’est un sponsoring important à ses yeux puisque POP l'accompagne depuis ses premières compétitions : “POP a toujours cru en moi, dès le début. J’avais 15 ans à l’époque et je n’avais pas d’énormes résultats. Pourtant, ils m’ont tout de suite fait confiance. L’objectif était de m’accompagner au plus haut niveau, avec une victoire aux J.O. et c’est ce que l’on a réussi l’an dernier. C’est une collaboration très positive et très réussie”.

Un partenariat qui a encore de longues années devant lui puisque Perrine est bien lancée pour continuer très loin dans ce sport.

Dans la même catégorie